ferrari-monza-sp1-and-sp2

“Icona” le nouveau département exclusif Ferrari

Pionnières d’un nouveau concept, la Ferrari Monza monoplace SP1 et le biplace SP2, plus connu sous le nom d ‘« Icona » sont issus d’un nouveau segment de séries limitées spéciale dédiées aux clients et collectionneurs de la marque. Ces 2 modèles emblématiques définissent l’ingénierie et le design de pointe prodigué par le nouveau concept Icona.

Inspiration tirée des modèles historiques Ferrari

Premières de ce nouveau concept, ces modèles en édition limitée, à 100 exemplaires chacun, viennent se baser sur les voitures les plus emblématiques de la marque au cheval cabré. En effet, la SP1 et SP2 viennent reprendre les codes des barquettes de course Ferrari des années 50. Notamment de la 166 MM de 1948, qui a inspiré le nom « Barchetta », 290 MM, 860 Monza, 750 Monza ou encore 250 Testa Rossa. Ces modèles ont participés à bâtir l’image légendaire de Ferrari et a permis à la Scuderia d’enchaîner les victoires en Championnat du monde des voitures de sport.

De la mécanique moderne dans une voiture aux airs classiques

Le châssis et la mécanique de la 812 Superfast vient inspirer celui de la SP1 et SP2, avec le moteur le plus puissant jamais construit par Maranello, un V12 6,5L de 810 chevaux pour un couple de 719 Nm et une boîte à vitesse double embrayage.

Pour les deux voitures, le 0 à 100km/h s’abbat en 2,9 secondes et 7,9 secondes pour le 0 à 200km/h. Néanmoins, leurs carrosseries ouvertes en fibre de carbone viennent freiner l’aérodynamisme. Offrant une vitesse max de 300km/h contre les 342km/h de la Superfast.

Sans compromis, la monoplace Monza SP1 offre une expérience de conduite unique. En revanche, du côté de la SP2 on a rajouté un second écran de protection. Une seconde barre antiroulis et retiré le toit souple et le pare-brise, permettant à un second conducteur de partager des sensations exceptionnelles. Les deux occupants étant séparés par un ponton en carbone.

Icona, un design pointu et réussi

« Le Centre de Design Icona Ferrari souhaitait créer des lignes extrêmement pures. Semblant dessinées d’un seul coup de crayon, donnant un sentiment d’élégance intemporelle, de minimalisme et d’attention aux détails. Il a choisi d’éviter les solutions visuellement complexes. Qui ont généralement la faveur des modèles de course récents, pour adopter une expression plus discrète et sobre. L’ensemble aile-capot en fibres de carbone a donc lui aussi fait l’objet de toutes les attentions. C’est pourquoi la charnière se trouve côté calandre, pour mettre en valeur l’imposant V12 lors de l’ouverture du capot. Comme pour les modèles de course, la carrosserie de la SP1 et de la SP2 se compose de fibres de carbone extrêmement légères. L’intérieur est recouvert du même matériau à la finition brute, pour une impression de sportivité renforcée… »

L’exclusivité et le design de la voiture sont accentués grâce à l’importante utilisation de fibres de carbone, à des feux avants superposés et arrières linéaires, un volant et un habitacle distinctifs.

Avec une forme monolithique et lisse, leurs designs épurés présente un profil d’aile aérodynamique. Le saute-vent qui remplace le pare-brise vient accentuer la longueur du capot compensé par la présence d’aileron de requins derrières le(s) siège(s). Dans le prolongement du/des appui-têtes, la partie supérieure arrière est bosselée comme le veut la tradition chez les speedsters.

De plus, l’habitacle est minimaliste. Avec un compte-tours au centre des deux écrans digitaux, le même que l’on retrouve sur les modèles de série.

Le design unique de ces 2 modèles, et l’innovation permanente de Ferrari a permis d’obtenir le meilleur ratio poids/puissance de toutes les barchettas. C’est ainsi que ces derniers sont donc 15% plus légers que la 812 Superfast. L’innovation a d’ailleurs permis à Ferrari de répondre à des soucis de gestion des flux aérodynamiques dans le cockpit. En effet, une technologie brevetée et appelée le « pare-brise virtuel » a été intégrée au carénage au-dessus du tableau de bord. Et permet ainsi de dévier une partie du flux d’air pour gagner en confort de conduite.

Icona Ferrari les modèles d’aujourd’hui et de demain

Dévoilés le 18 septembre 2018, la SP1 et SP2, sont les premiers modèles d’une longue série, puisque Ferrari a récemment annoncé que ces éditions spéciales seront encore d’actualité dans les années futures. Enfin, la section Icona intègre aussi les projets des Hypercars, dont Ferrari avoue à moitié la succession de LaFerrari.

  • ferrari-monza-sp1-and-sp2
    Ferrari Monza SP1 et SP2