Alain-Prost-F1-Belgique

Alain Prost, le professeur

Pilote automobile français, Alain Prost dit “Le professeur” est né le 24 février à Lorette dans la Loire.

Il détient aujourd’hui le titre de quadruple champion du monde des pilotes de F1 en 1985, 1986, 1989 et 1993.

La naissance d’un champion

C’est lors de vacances en famille, à l’âge de 14 ans, que Prost découvre le karting. Il progressera ainsi dans les rangs junior du sport automobile en remportant les championnats de France et d’Europe de Formule 3. C’est en 1980 à l’âge de 24 ans qu’il rejoint l’équipe McLaren de Formule 1. Sa première victoire en course sera avec l’écurie Renault lors du Grand Prix de France de 1983.

Le palmarès d’Alain Prost

De 1980 à 1990, sa rivalité avec Ayrton Senna fait partie des grandes heures de la formule 1. Seul champion du monde français de formule 1, son palmarès lui permet de figurer parmi les 5 meilleurs pilotes français. 51 victoires, 33 pôles position, 106 podiums, 41 meilleurs tours, 2683 tours en tête.

Il est également le seul pilote de l’histoire à devenir champion du monde par deux fois en battant son coéquipier champion du monde en titre (Ayrton Senna en 1989, et Niki Lauda en 1985).

Lors du Grand Prix de Belgique en 2001, c’est Mickael Schumacher qui dépasse son record de 51 victoires qu’il détenait depuis 1987.

Alain Prost revient chez McLaren en 1984. Engagé par Ron Dennis, il échoue d’un demi point pour le titre de 1984 qui sera attribué à Niki Lauda. C’est en 1985 qu’il atteindra son but en étant sacré à deux courses de la fin, premier champion du monde français de F1. Au cours des années 80 et au début des années 90, Prost cumule les rivalités et se crée un solide palmarès.

Il rejoint en 1989 Scuderia Ferrari et lutte pour le titre contre Senna qui lui enlèvera le 21 octobre 1990. En 1991, avant la fin d’une saison sans victoire, Prost est licencié de l’équipe Ferrari pour avoir critiqué publiquement l’équipe.

La stratégie du Professeur

Surnommé « Le professeur », en raison de son approche intellectuelle de la course, Alain Prost est victorieux de 51 grand prix de Formule 1 avec 199 départs entre 1980 et 1993. Il est considéré comme l’un des plus grand pilote de l’histoire de son sport. Il reçoit notamment en 1999 les World Sports Awards du siècle dans la catégorie automobile.

Alain Prost a démontré une habileté pour préparer sa voiture pour les conditions de course. Particulièrement en conservant ses pneus et ses freins tôt dans la course afin de les laisser plus frais pour prendre le dessus dans les derniers tours.

Alain Prost se retire de la F1 dans la gloire

A 38 ans, Prost rejoindra l’équipe Williams en 1993, au volant d’une voiture très compétitive car mieux équilibrée que les autres. Il remportera le championnat de cette même année et se retire dans la gloire d’un quatrième titre mondial. Les années suivantes, il restera impliqué dans la Formule 1. En particulier en collaborant en 1995 avec Mercedes qui motorise son écurie de cœur McLaren.

En 1997, il rachète pour 12 millions d’euros l’équipe française Ligier, qui fera faillite en 2002 malgré des début prometteurs. De 2003 à 2012, il participera au Trophée Andros. Une course sur glace où il remportera le championnat à 3 reprises. Durant toute sa carrière, il prendra exemple sur Niki Lauda, Jackie Stewart et Jim Clark affichant un style souple et détendu au volant.

Enfin, Alain Prost a apporté son expertise en étant consultant et commentateur. Notamment en 2009 pour Europe 1 qui diffuse les Grand Prix en direct. Et en 2014 pour Canal + pour commenter le Grand Prix d’Espagne et le Grand Prix de Monaco. Il est aujourd’hui conseiller spécial de Renault F1 Team

  • Alain-Prost-Portrait
    Alain Prost